lessives maison

Depuis septembre, j’anime avec deux copains des ateliers zéro déchet dans notre village. Samedi, nous avons appris aux participantes (mais où sont les hommes ?) à fabriquer 3 recettes de lessive avec presque rien.

De plus en plus de gens se tournent vers les produits fait-maison, que ce soit en matière de cuisine, de ménage ou de produits cosmétiques. Gage de qualité, ces DIY permettent également souvent de faire de belles économies.

De nombreuses recherches ont prouvé que les lessives proposées par les différentes marques contiennent des ingrédients toxiques ou dangereux pour l’utilisateur et l’environnement. Et ce, même pour les plus vendues !

Pour adopter un mode de vie plus sain et plus naturel, vous pouvez faire votre propre lessive maison. Je vais vous donner 3 recettes différentes. Je vous conseille de les tester toutes les trois et de vous faire votre propre idée car les résultats peuvent être différents en fonction de la dureté de votre eau ou de la sensibilité de peau des membres de votre foyer.

La classique : la lessive au savon de Marseille

lessive au savon de Marseille

Cette recette est clairement la plus simple. Le plus compliqué finalement, c’est de trouver du savon de Marseille véritable. Vous pouvez vous tourner sans inquiétude vers des marques reconnues comme Marius Fabre, la savonnerie du Fer à cheval ou la savonnerie du midi.

Il vous faudra donc :

  • 40 g de savon de Marseille
  • 30 g de bicarbonate de soude
  • 1 litre d’eau chaude

Si vous en trouvez, le savon de Marseille liquide vous permettra de réaliser la version débutant de la lessive maison. Dans une grande bouteille, mélangez 4 cuillères à soupe de savon liquide, 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude et 1 litre d’eau chaude. Secouez bien. Et voilà !

Vous pouvez également opter pour du savon en copeaux ou en bloc que vous râperez vous-même. Dans ce cas, vous mélangerez à votre litre d’eau chaude, 40 g de copeaux. On conseille souvent de verser l’eau en deux fois et de bien mélanger à chaque fois. Ajoutez ensuite 30 g de bicarbonate de soude et mélangez de nouveau. Cette recette a tendance à se solidifier dans le temps. Vous pouvez glisser des billes dans la bouteille et secouer le tout à chaque lessive.

Cette lessive se garde bien dans le temps, vous pouvez donc en préparer une grosse quantité pour ne pas y revenir trop souvent. Pour un linge moyennement sale, 12,5 cl de lessive suffiront. Pour éviter d’encrasser votre machine, vous pouvez mettre la lessive directement dans le tambour.

La naturelle : la lessive au lierre

lessive au lierre

Quoi de plus écolo qu’une lessive réalisée avec ce qu’on a sous la main ? Du lierre, on en trouve partout. Même en ville, promis ! Il faudra veiller à bien choisir du lierre grimpant, celui qui s’agrippe avec de petites radicelles blanchâtres. Ses feuilles sont riches en saponine, un agent lavant naturel, ce qui n’est pas le cas de son cousin le lierre terrestre.

Il vous faudra donc :

  • 50 g de feuilles de lierre grimpant frais
  • 1 litre d’eau froide

Le lierre peut être quelque peu irritant, pensez donc à bien protéger vos mains pour la cueillette et le nettoyage des feuilles. Cueillez environ 50 g de feuilles, sans les tiges. Réalisez votre lessive aussitôt car les feuilles ne supportent pas d’attendre. Après les avoir nettoyées, immergez les feuilles dans un litre d’eau froide et froissez-les jusqu’à ce que l’eau verdisse. Portez ensuite à ébullition puis laissez infuser à feu doux pendant 15 minutes. Laissez ensuite macérer 24 heures sous couvercle avant de filtrer.

Pour un linge moyennement sale, 12,5 cl suffiront. Dans la mesure où elle peut être un peu irritante, n’hésitez pas à stopper l’utilisation au moindre doute : rougeurs, irritations, peau sèche…

Cette lessive est celle qui supporte le moins le passage du temps. Elle ne se conservera qu’un mois alors pensez à indiquer la date de fabrication sur la bouteille. Si vous la dépassez, vous pourrez toujours utiliser la lessive comme nettoyant pour le sol.

La zéro déchet : la lessive à la cendre

lessive à la cendre

La lessive à la cendre a longtemps été utilisé par nos grands-parents car la cendre est un déchet facilement trouvable, surtout à l’époque où tout le monde disposait d’une cheminée. Elle est intéressante car elle contient beaucoup de potasse.

Il vous faudra :

  • 150 g de cendre de bois brut non traité, sans allume-feu chimique, briquette de démarrage ou autre additif
  • 1 litre d’eau

Comme sa cousine au lierre, la lessive à la cendre peut être irritante lors de la préparation : sortez vos gants pendant la préparation.

Tamisez la cendre pour ne garder qu’une cendre fine, sans morceaux. Versez l’eau bouillante sur la cendre, mélangez et laissez macérer 48 heures.

Filtrez ensuite la préparation et stockez à l’abri de la chaleur et de la lumière. Cette lessive se conserve facilement quelques mois donc n’hésitez pas à en préparer de grandes quantités à chaque fois.

Pour un linge moyennement sale, il faudra compter plus de lessive que d’habitude, environ 25 cl soit l’équivalent d’un verre.

Petites astuces complémentaires pour un linge propre naturellement

Maintenant que vous êtes prêt.e à sauter le pas de la lessive faite maison, ce serait dommage d’utiliser des détachants ou des adoucissants ultra chimiques non ?

Pour détacher, je suis une inconditionnelle du savon de Marseille humide frotté directement sur la tâche. Je laisse ensuite de côté jusqu’au passage en machine. Pour les tâches de gras, tournez-vous vers la terre de Sommières à saupoudrer directement. Laissez poser quelques heures puis frotter. Le jus de citron est également redoutable sur les tâches de café, thé et fruits rouges. Et si comme moi, vous êtes adepte des couches lavables pour les bébés, laissez le soleil gérer les tâches de selles. C’est magique ! En cas de linge très sale, vous pouvez également ajouter une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans votre tambour.

Pour le linge blanc ou pour raviver les couleurs, vous pouvez également ajouter une cuillère à soupe de percarbonate de soude. Attention, celui-ci n’agit qu’à partir de 60°, inutile donc dans une machine à froid. Le percarbonate est également idéal pour décrasser : un bain d’eau bouillante et de percarbonate sera parfait pour récupérer vos torchons, couches lavables, cotons démaquillants…

Enfin, le vinaigre blanc remplacera parfaitement votre adoucissant. Vous pouvez le parfumer en faisant macérer vos peaux d’agrume dans un bocal rempli de vinaigre. Après filtration, vous conserverez une petite odeur agréable.

Voilà, je crois que je suis arrivée au bout de mes astuces lessive ! Si tu en as d’autres, je serais plus que ravie de les lire pour les tester.

Reçois mon ebook "Construire un budget éco-responsable" et abonne-toi à ma newsletter !