économies d'eau

En France, la consommation d’eau annuelle dépasse les 31 milliards de m3; 50% de cette eau est utilisée par l’agriculture, 25% par l’industrie et 25% pour la consommation dite domestique. A l’heure où les épisodes de sécheresse se multiplient, chacun a un rôle à jouer pour diminuer les prélèvements. D’autant que faire des économies d’eau a un impact non négligeable sur les factures d’eau bien sur, mais aussi d’assainissement.

En moyenne, chaque français consomme 143 litres d’eau par jour. Oui, oui, 143 litres par jour et par personne. C’est énorme non ? Et on ne compte que la consommation quotidienne, exit donc les dépenses en eau liées à l’alimentation, à l’habillement ou à la fabrication de produits transformés. 93% de cette eau est utilisée pour l’hygiène corporelle, les sanitaires, la lessive, la vaisselle et l’entretien de l’habitat. Les 7% restants servent à la boisson et à la préparation des repas.

Ceci posé, on devine déjà les pistes d’économies possibles.

Repérer les fuites

Les fuites cachées sont un désastre en terme de consommation d’eau et de facturation. Un robinet qui goutte, c’est environ 5 litres perdues par heure, soit 120 litres par jour. Une chasse d’eau qui fuit, c’est près de 600 litres d’eau par jour soit la consommation d’eau d’une famille de 4 personnes. Et vous n’allez pas payer pour 4 personnes supplémentaires n’est-ce pas ? Faites donc la chasse aux fuites et réparez rapidement.

Et les fuites vraiment cachées alors ? Régulièrement, surveillez votre compteur. Le soir au coucher, relevez votre compteur d’eau et assurez-vous qu’aucune eau ne soit utilisée pendant la nuit : ni lessive, ni lave-vaisselle mais également pas de chasse d’eau nocturne. Au réveil, vous devriez trouver le même chiffre sur votre compteur. Si ce n’est pas le cas, vérifiez méticuleusement toutes vos sorties d’eau. Si vous ne trouvez rien de visible, rapprochez-vous de votre fournisseur d’eau car la fuite peut se situer au niveau des canalisations et il vaut mieux agir rapidement !

Dans la salle de bain

Vous l’avez déjà entendu de nombreuses fois, on favorise la douche au bain. En effet, une douche représente entre 30 et 100 litres d’eau selon le temps passé et le matériel utilisé tandis qu’on atteint les 150 à 200 litres d’eau pour un bain. A ne garder donc que pour les petits plaisirs ponctuels ! Mais saviez-vous qu’une toilette au lavabo ne consomme que 5 litres d’eau ? Il peut être intéressant d’alterner douche et toilette au lavabo, d’autant que de nombreuses études démontrent que c’est meilleur pour l’équilibre de la flore bactériologique de notre peau.

Si l’idée vous rebute, plusieurs gestes peuvent permettre d’économiser de précieux litres sous la douche. Autant que faire se peut, ne dépassez pas les 5 minutes sous l’eau. Pour s’y tenir, douchez-vous sur vos 2 chansons préférées ou installez un sablier dans la douche. Les enfants et les ados vont adorer ! Vous pouvez également récupérer l’eau froide du début de douche (je vous explique après quoi en faire), faire pipi sous la douche (si, si!) et surtout couper l’eau quand vous vous savonnez (ça marche aussi quand on se lave les mains ou se brosse les dents). Enfin, vous pouvez faire l’achat en magasin de bricolage de mousseurs qui permettent, une fois installés sur vos robinets, de diminuer la quantité d’eau tout en conservant l’impression de débit. Il existe également des pommeaux de douche fonctionnant sur le même principe.

Dans les toilettes

Une chasse d’eau consomme entre 3 et 12 litres selon votre matériel. Le plus simple pour économiser quelques litres est donc de jouer sur la quantité déversée à chaque tirage. Il y a l’astuce bien connue de la bouteille d’eau dans le réservoir qui vous fera économiser 1,5 litre mais vous pouvez également très facilement installer une chasse d’eau double commande si vos toilettes n’en sont pas équipées. Si vous récupérez l’eau de la douche ou encore l’eau dans laquelle vous avez lavé vos légumes, vous pouvez la verser directement dans les toilettes pour éviter un tirage.

Vous pouvez également décider de jouer sur le paramètre fréquence. Chez nous, par exemple, nous ne tirons plus la chasse d’eau la nuit. 6 litres économisés chaque nuit, ça fait quand même presque 2 200 litres à la fin de l’année.

Et pour les aspects ménagers ?

Côté ménager, on opte pour des lave-vaisselle et des machines à laver économes en eau (et en électricité) et on évite au maximum les demi-charges.

Pour le ménage, utilisez des produits écologiques car étant moins moussants, on utilise moins d’eau pour les rincer. Le savon noir dilué n’a pas besoin d’être rincé par exemple. En plus, c’est meilleur pour la nature et la santé.

économies d'eau
Image par rony michaud de Pixabay

A l’extérieur

Côté jardin (ou balcon), récupérez l’eau de pluie en raccordant un récupérateur sur vos gouttières ou en creusant de petits points d’eau. Vous arroserez votre jardin à moindre coût ! Favorisez l’arrosage du soir pour éviter l’évaporation et n’hésitez pas à pailler généreusement vos plantes.

Si vous avez craqué pour une piscine, entretenez l’eau de façon approprié pour éviter les remplissages multiples.

Si vous tenez à garder votre voiture propre, privilégiez les stations de lavage conçues pour économiser l’eau.

Vous voyez ? Les économies d’eau c’est facile finalement ! Si ça vous parait nécessiter beaucoup d’efforts, adoptez une habitude après l’autre. Il parait qu’il faut 21 jours pour consolider une habitude alors pourquoi ne pas adopter le rythme d’une nouveauté par mois ?

En adoptant, tout ça, votre consommation va baisser et cela impactera votre facture d’eau ET votre facture d’assainissement si vous êtes raccordé à l’assainissement collectif. En effet, cette facture est calculé en fonction de votre consommation déclarée. Tout bénef non ?

Si le sujet des économies vous intéresse, jetez vite un oeil à mes 5 astuces pour économiser l’électricité.

Abonnez-vous à la newsletter !

Étiquettes :