La méthode Kaizen, c’est quoi au juste ?

Des petits pas pour des grands changements. Voici comment peut se résumer cette méthode méconnue ou en tout cas souvent mal interprétée. Mais comment s’y prendre concrètement, comment l’appliquer à sa vie personnelle ?

Si vous passez souvent ici, vous avez surement déjà fait le lien avec le nom du blog, sinon ce n’est pas grave. Effectivement, quand je l’ai baptisé, je me suis bien basée sur cette méthode japonaise. Parce que je suis intimement persuadée que c’est la meilleure façon de faire évoluer notre comportement.

Nous allons voir ensemble comment est née cette méthode et en quoi elle consiste. Evidemment, nous regarderons aussi comment la méthode Kaizen peut s’appliquer dans votre vie quotidienne, quels que soient les changements que vous souhaitez mettre en place.

La méthode Kaizen naît au Japon

S’il y a bien une entreprise qui laissera sa trace longtemps en matière d’organisation, c’est bien Toyota. En tout cas chez moi puisque j’applique quotidiennement l’organisation Kanban au boulot via le site Trello. Mais bref, je m’égare.

La méthode Kaizen est donc née chez Toyota après la seconde guerre mondiale, en pleine période de reconstruction de l’industrie japonaise. Formé de Kai – le changement – et de Zen – bon -, le Kaizen prône l’amélioration permanente, le bon changement. Et ce qui s’applique alors à l’industrie et au travail peut tout à fait s’appliquer dans votre vie personnelle.

Pourquoi et comment ça marche ?

Je ne suis pas psychologue ni scientifique mais il semblerait que notre cerveau n’est biologiquement pas programmé pour supporter les changements radicaux. En cas de cassure du rythme quotidien ou des habitudes, il envoie un signal de stress et d’anxiété pour nous mettre en alerte face à cet éventuel danger et nous pousser à changer notre comportement.

méthode kaizen

J’aime bien l’exemple du marathon pour illustrer ça. Si demain, vous décidiez de faire un marathon, non seulement votre corps souffrirait le martyr mais votre cerveau vous crierait aussi de faire marche arrière et de ne surtout jamais recommencer. Alors que si vous commencez par courir 5 minutes, puis 10, puis 20 puis 40, 80, 120… il se pourrait même que vous y preniez du plaisir. Pourtant le résultat final sera le même, vous aurez couru un marathon avec plus ou moins de bonheur et de satisfaction.

En fait votre hippocampe (celui de votre cerveau, pas le petit animal marin) a besoin d’enregistrer des informations régulières et répétées pour intégrer la nouveauté. Pour l’aider, il vaut mieux y aller progressivement donc. Identifiez votre objectif final et atteignez-le à votre rythme pour que votre cerveau accepte et encourage cette transformation.

Appliquer la méthode Kaizen au quotidien

Quel objectif souhaitez-vous atteindre ? Quelles difficultés rencontrez-vous aujourd’hui pour y parvenir ? Posez-vous et réfléchissez à ce que vous souhaitez vraiment.

On ne va pas se mentir, cette méthode fonctionne mais elle nécessite de mobiliser deux qualités indispensables : l’indulgence avec soi-même et la patience. Un changement durable demande du temps pour se mettre en place et vous aurez le droit de faire des erreurs tout au long du chemin.

Le Kaizen fonctionne selon le principe de l’amélioration continue. Inutile donc de chercher à viser la perfection. Partez de votre constat actuel et attaquez-vous à un premier frein. Changez de petites choses l’une après l’autre jusqu’à ce que ce frein disparaisse. Ensuite, vous vous pencherez sur un autre point d’amélioration. Et ça fonctionne pour tous types de problématiques et de sujets.

methode kaizen
la théorie des petits pas

Par exemple, vous souhaitez adopter une consommation plus responsable mais il vous semble que vous n’avez pas le budget suffisant. Et puis, vous ne savez pas par où commencer : les énergies, la maison, l’alimentation, les biens de consommation… C’est exactement par là que je suis passée et que je suis encore d’ailleurs. Dans ce cas précis, vous commencerez par étudier votre budget en détail (j’ai plein d’articles sur le sujet ici). Puis, vous travaillerez sur votre alimentation, d’abord en achetant local, puis en privilégiant une alimentation végétarienne le plus souvent possible, puis en choisissant des produits bio…Et ainsi de suite…

Chaque jour, vous vous rapprocherez de votre objectif et serez un peu plus actif que la veille. Chaque changement s’ancrera dans vos habitudes de vie et vous oublierez vite que vous faisiez autrement avant. Et de temps en temps, en vous retournant, vous découvrirez le long chemin parcouru. Et cela même si vous avez trouvé le temps long ou eu l’impression d’avancer à la vitesse de l’escargot.

Si vous voulez aller plus loin, je vous conseille vivement le livre de Sarah Harvey, Kaizen – la méthode japonaise du petit pas pour changer toutes ses habitudes.

Connaissiez-vous cette méthode ou peut-être l’appliquez-vous sans le savoir à la manière de Monsieur Jourdain ? Profitez des commentaires et essayez de détailler les freins qui vous empêchent d’atteindre vos objectifs. Choisissez-en un en particulier et réfléchissez aux actions correctives à mettre en place. Vous verrez, vous y verrez vite plus clair !

Reçois mon ebook "Construire un budget éco-responsable" et abonne-toi à ma newsletter !

2 réflexions au sujet de “La méthode Kaizen, c’est quoi au juste ?”

  1. Je connaissais cette méthode sans connaître ni son nom ni son histoire! Je suis un peu ce principe pour améliorer certains aspects de ma vie! Pour d’autres aspects, c’est un peu plus dur, j’ai besoin de réduire encore un peu la taille de mes étapes et ça passera nickel, j’en suis sûre!

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.